Les errances de Sorel : vagabondage social, égarement moral et quête d’une écriture réaliste dans l’Histoire comique de Francion

Rainer Zaiser (Université Christian-Albrechts de Kiel)

Que le protagoniste éponyme de l'Histoire comique de Francion soit considéré un picaro est monnaie courante dans la critique consacrée à l'œuvre de Charles Sorel. Toutefois, la signification des errances picaresques dont témoignent les aventures de Francion s'avère très complexe et structure le récit à différents niveaux. Quoique d'origine aristocratique, le héros, appauvri, est à la recherche d'une relation amoureuse dans n'importe quelle couche sociale. Satisfaire sa libido l'incite donc à un vagabondage qui ne se limite pas à des pérégrinations spatiales, mais devient un véritable voyage à travers la hiérarchie sociale, dévoilant l'égarement moral régnant sous les apparences trompeuses d'une société convenable. Cependant, les errances viatiques de Francion vont de pair avec les errances poétiques de Sorel, auteur en quête d'une écriture qui remplacerait la narration d'un monde idéalisé, propre à la tradition chevaleresque et pastorale.