Vagabonder sur les bords du Styx : la poétique de l’errance dans L’Alcoran de Louis XIV, ou le Testament politique du Cardinal Jules Mazarin (1695)

Kathrina Laporta (New York University)

Publié anonymement vers la fin de la Guerre de Neuf Ans, le pamphlet antimonarchique L’Alcoran de Louis XIV fait dialoguer les ombres du pape Innocent XI et du cardinal Mazarin au bord du Styx. Sous l’apparence d’une discussion anodine, ce libelle tombe rapidement dans la subversion, présentant le roi comme machiavélique, voire antichrétien. Même si le texte attaque un roi qui s’éloigne du droit chemin, il vise néanmoins à plaire au lecteur. Ainsi les «contrées noires» des Enfers offrent-elles un paysage varié pour des rencontres inouïes entre nos protagonistes et les ombres de Colbert et du grand Condé, parmi d’autres. Cette communication propose d’examiner l’errance en tant que poétique et moteur d’action, et d’interroger le rapport de l’errance géographique à la forme dialogique du pamphlet.